PARIS 2024 - ACTUALITE -


"Héritage des Jeux 2024".

Séminaire de clôture du dispositif d'Ambassadeurs Génération 2024

Un séminaire de clôture a été organisé les 7 et 8  juillet dernier  au CNOSF, ce dernier a souhaité remercier les ambassadeurs génération 2024,  pour leur investissement tout au long de ces 6 mois. Face à la crise sanitaire qui est venue perturber le déroulement de leurs missions et a empêché d’être sur le terrain autant que souhaité, ils ont su faire preuve de résilience et de détermination pour poursuivre leur engagement au service du sport, de l’Olympisme et de ses valeurs.

 

Leurs réussites serviront de base au déploiement progressif du dispositif à de nouveaux jeunes et à de nouveaux territoires à compter de l’année prochaine. 

 

Bravo à vous deux Fanny et Baptiste (Ambassadeurs Hauts-de-France) pour votre investissement ! 

 


 

 

 

 


NOTRE ENGAGEMENT COMMUN A PLUS QUE JAMAIS DE SENS

 

 

" Notre pays a été bouleversé par la crise sans précédent que traverse le monde. Mais cette crise a aussi révélé la force de la solidarité, l’importance du lien social et le rôle central du sport dans nos vies.

 

Elle donne encore plus de sens à notre engagement commun pour mettre plus de sport dans le quotidien des gens et braquer les projecteurs des Jeux sur tous nos territoires.

 

Vous êtes déjà très nombreux à vous être mobilisés à nos côtés dans le cadre du label Terre de Jeux 2024 et nous vous en remercions. Avec plus de 1000 collectivités candidates et déjà plus de 800 collectivités labellisées qui représentent toute la diversité de la France - des communes de quelques habitants aux plus grands département, métropoles et régions - les Jeux de Paris 2024 résonnent désormais aux quatre coins de l’Hexagone et des Outre-mer.


La crise et le report des Jeux de Tokyo ont évidemment modifié notre calendrier, mais nous allons pouvoir dès cet été nous mobiliser ensemble pour inciter le plus grand nombre à la pratique sportive et mettre en lumière, grâce à Terre de Jeux 2024, toutes vos initiatives et événements qui font chaque jour vivre le sport partout en France. C’est le sens de la tribune en hommage aux clubs qui a été signée par 100 grands champions français, de notre mobilisation collective lors de la Journée Olympique, le 23 juin dernier, et de la convention que Paris 2024 vient de signer avec l’Agence nationale du Sport afin de soutenir le développement d’équipements sportifs locaux et de susciter de nouvelles collaborations entre collectivités Terre de Jeux 2024, clubs et fédérations sportives. La dynamique est lancée !

 

Merci pour votre engagement et à très bientôt, dans vos territoires ou lors d’un moment de rassemblement de la communauté Terre de Jeux 2024. „

 

"Héritage des Jeux 2024".

Depuis le début du mois de février 2020 et jusque début août, le CROS Hauts-de-France accueille deux volontaires en service civique dans le cadre d'une mission d'Ambassadeur "Héritage des Jeux 2024".

 

Il s'agit d'une expérimentation nationale menée en lien avec le CNOSF, Paris 2024 et l'Agence Nationale du Service Civique, à laquelle participe cinq autres territoires. 

 

La mission proposée est déclinée en trois axes :

  •  Favoriser l’accès à la pratique sportive
  • Promouvoir les valeurs Olympiques 
  • Favoriser la participation et l’engagement citoyen 

Retrouvez en cliquant sur le lien ci contre  >>>  la présentation et les actions menées par Fanny Boussy et Baptiste Baltimor


MESSAGE DE TONY ESTANGUET AUX ACTEURS ENGAGÉS DANS LE PROJET DE PARIS 2024  - le 6 mai 2020

 

Chers membres de la famille Paris 2024,

Chers amis,  

Depuis près de deux mois, nos vies sont bouleversées par une crise sans précédent. Certains d’entre vous ont perdu des proches ; d’autres luttent pour leur survie économique ; d’autres encore sont en première ligne pour aider nos concitoyens. Je souhaitais d’abord vous dire tout mon soutien.

Depuis deux mois, toute notre attention et toutes nos énergies sont focalisées sur la gestion de cette crise. Bientôt, une nouvelle étape va débuter. Les jours difficiles ne sont pas encore derrière nous. Il va falloir s’adapter aux nouvelles contraintes et rassembler nos efforts pour reconstruire notre société. Chacun s’y prépare déjà, à l’échelle de son quotidien, de son organisation, ou de sa collectivité.

J’ai la conviction que les Jeux de Paris 2024, ce projet fédérateur que nous avons bâti ensemble, constituent un horizon commun pour relever ce défi. 

Ce projet, c’est le vôtre, il existe grâce à vous : athlètes, clubs, ligues, fédérations sportives, Mouvement olympique et paralympique, acteurs publics, collectivités locales, entreprises partenaires, acteurs de l’économie sociale et solidaire, TPE-PME, associations, partenaires sociaux, ONG, artistes, acteurs culturels, personnalités et citoyens engagés à nos côtés.  Lire la suite >>>>>

 

 


Terre de Jeux 2024 est un label destiné à tous les territoires : communes, intercommunalités, départements, régions, en France métropolitaine et dans les territoires d’Outre-mer.


Il valorise les territoires qui souhaitent mettre plus de sport dans le quotidien de leurs habitants et s’engager dans l’aventure des Jeux, quels que soient leur taille ou leurs moyens.

 

Plaquette de présentation >>>>>


Lancement de la labellisation « Terre de Jeux 2024 »

des CROS, CDOS, CTOS

 

 

Après les fédérations olympiques, il est maintenant ainsi donné la possibilité à l’ensemble des CROS, CDOS, CTOS, représentant du mouvement sportif territorial, de pouvoir s’engager dans l’aventure Olympique et Paralympique. Mobilisés dès la phase de candidature, ils ont joué un rôle central pour promouvoir le projet et engager l’ensemble du mouvement sportif territorial.

Grâce au label « Terre de Jeux 2024 », les CROS, CDOS et CTOS pourront contribuer à la mise en œuvre des projets communs avec Paris 2024, ainsi que valoriser et donner une visibilité exceptionnelle à leurs actions en faveur du sport en France.

 

Source : CNOSF

 Congrès national des CROS/CDOS les 6 et 7 mars 2020 à Paris. Denis Masseglia, Président du CNOSF et Thierry Rey, du COJO, ont remis officiellement le diplôme "Terre de Jeux" aux CROS et CDOS labellisés de France.

 

 


30/09/2019 : Les Hauts-de-France se positionnent

 

La Région Hauts-de-France a décidé de répondre aux appels à projets "Terre de Jeux 2024" et "Centres de préparation aux Jeux", lancés par le Comité d’organisation des Jeux olympiques (Cojo).

Les Jeux olympiques et paralympiques de Paris en 2024 sont une véritable opportunité pour les Hauts-de-France. Avec ses grands équipements et son savoir-faire pour accueillir des délégations internationales, notre région a de nombreux atouts à faire valoir.

Le Comité d’organisation des Jeux olympiques (Cojo) a mis en place un appel à projets "Terre de Jeux 2024", destiné aux collectivités territoriales qui souhaitent participer à l’aventure des Jeux olympiques et paralympiques de 2024 à Paris. Et la Région Hauts-de-France a choisi d’y répondre.

Une dynamique déjà bien engagée

Le 6 décembre 2018, la Région a lancé la dynamique en organisant, à Lille, une rencontre avec les représentants du monde du sport et des collectivités du territoire. Plus de 150 personnes avaient fait le déplacement pour ce premier rendez-vous.

En parallèle, la Région a également ouvert une plateforme de consultation pour recueillir les suggestions et les attentes des habitants des Hauts-de-France : sport.hautsdefrance.fr

Les Hauts-de-France labellisés "Terre de Jeux" ?

Pour répondre à l’appel à projets "Terre de Jeux", la Région s’appuie sur quatre thématiques :

  • Célébration : en organisant des rencontres entre sportifs de haut niveau de la Team Hauts-de-France et des jeunes.
  • Héritage : en sensibilisant les habitants à l’intérêt et aux bienfaits de la pratique sportive en développant par exemple les Parcours du cœur dans les lycées
  • Économie et emploi : en accompagnant les entreprises régionales vers les marchés nationaux liés aux Jeux olympiques
  • Engagement : en faisant grandir la communauté Paris 2024

Six centres de préparation aux Jeux

Candidater au label "Terre de Jeux 2024" permet également à la région d’être candidate en tant que "Centre de préparation aux Jeux". Les sites retenus seront référencés dans un catalogue édité par le Cojo et mis à disposition des 206 comités nationaux olympiques et des 184 comités nationaux paralympiques du monde entier et pourront ainsi accueillir potentiellement dès 2020 des délégations étrangères dans le cadre de leur préparation aux Jeux.

La Région Hauts-de-France a choisi de candidater pour six sites :

Création d’une association dédiée

La Région s’associe également à la création, au premier trimestre 2020, d’une association qui fédère tous les acteurs des Hauts-de-France autour des Jeux olympiques – le Comité régional olympique et sportif (Cros), les principales collectivités du territoire, le monde économique et associatif. Cette association a pour but de :

  • coordonner la dynamique JO 2024,
  • promouvoir les atouts de la région en vue d’accueillir les délégations sportives
  • innover et expérimenter dans le sport avec les clubs, les ligues, les pépinières d’entreprises…
  • sensibiliser le grand public

Source : https://www.hautsdefrance.fr/jo-2024-appel-projets/


18/09/2019 - Paris et Dakar s’associent pour les JO de 2024 et ceux de la jeunesse en 2022 -

Les comités d’organisation des jeux Olympiques de Paris en 2024 et des jeux Olympiques de la Jeunesse (JOJ) de Dakar en 2022 ont signé un accord de collaboration mercredi dans la capitale sénégalaise.

 

L’objectif est de faire de ces deux grands rendez-vous sportifs des événements « plus durables, responsables et inclusifs », ont annoncé les deux comités lors d’une cérémonie à Dakar.

C’est le CIO qui a demandé au comité organisateur de Paris-2024 de « mobiliser le savoir-faire français en organisation d’événements sportifs », a expliqué l’AFD lors de la cérémonie de signature des accords.En parallèle, l’Agence Française de Développement (AFD) a signé avec le Comité national olympique et sportif sénégalais (CNOSS) un 

« memorandum de collaboration » qui se traduira notamment par l’accompagnement des athlètes, le lancement de programmes socio-éducatifs par le sport et le soutien à la réhabilitation d’infrastructures sportives au Sénégal, dont le stade Iba-Mar-Diop et la Piscine olympique nationale de Dakar.Paris avait été désigné en 2017 pour organiser les JO-2024, pour la troisième fois de son histoire après les éditions de 1900 et 1924.

 

Alors que l’Afrique attend encore d’accueillir un jour les jeux Olympiques, le Sénégal a été choisi un an plus tard par le Comité international olympique (CIO) pour organiser en 2022 la quatrième édition les jeux Olympiques de la Jeunesse, une version réduite qui accueille tous les 4 ans quelques 4.000 sportifs âgés de 15 à 18 ans. Le Sénégal « ne peut que bénéficier » de l’expérience de la France, a jugé le président du comité olympique sénégalais et de Dakar-2022, Mamadou Ndiaye, en souhaitant que cette collaboration crée des « synergies qui produisent des effets et des impacts durables ».

 

« Cette convention, elle va vraiment dans les deux sens. La France, et Paris-2024, a aussi à apprendre de ce qui va se passer ici à Dakar en 2022, parce que je suis persuadé qu’ils vont réussir à mobiliser la jeunesse, à proposer de nouvelles idées », a souligné le président de Paris-2024 et triple champion olympique de canoë, Tony Estanguet, interrogé par l’AFP.

 

« Il s’agit d’un vrai échange d’expérience entre Dakar et Paris, avec l’organisation de ces deux grandes compétitions », a également estimé la ministre française des Sports, Roxana Maracineanu, en visite au Sénégal. « Pour Dakar, l’enjeu c’est de franchir avec brio cette première étape vers des jeux Olympiques en Afrique », a ajouté l’ancienne championne du monde de natation et médaille d’argent aux Jeux de Sydney en 2000.

 

Source: Ouest-France.fr